Galle, la coloniale

Cet article sur Galle sera sans doute un peu plus concis qu’ à l’accoutumée…Je me suis même demandée quelle légitimité je pouvais avoir à rédiger un article sur une ville dans laquelle je n’ai flâné que quelques heures…Après tout, qu’importe…l’idée est avant tout de partager avec vous quelques clichés de cette ville qui possède la plus grande forteresse construite par des colons européens en Asie.

galle_remparts

Ce qui peut surprendre en arrivant à Galle, c’est cette frontière très marquée qui semble diviser la ville en 2: une frontière historique mais également une frontière de classe, avec d’un côté une ville moderne, effervescente, aux maisons décrépies et de l’autre, une ville paisible au passé ancestral et habitée par une classe aisée, bien souvent des ressortissants britanniques.

C’est dans ce quartier historique que je vais m’attarder le plus longtemps, ici , portugais,  hollandais et britanniques y ont laissé quelques traces architecturales.

Galle était à l’origine un comptoir phénicien avant d’ être pris par les portugais à la fin du XVIème siècle. Pendant près d’un demi siècle, Galle allait servir de relais maritime pour alléger le trajet des navires faisant route vers Malacca, principal comptoir marchand du sud-est asiatique.

40 ans plus tard Galle tombe entre les mains des hollandais: une forteresse, des remparts, des églises, des maisons sont érigés…

C’est le cas par exemple de La Groot Klerk, première église réformée de Galle:

eglise_groot_kerk
interieur_eglise_reformee_groot_kerk

ainsi que des bâtiments dont les façades blanchies à la chaux, croulent sous les haies de bougainvillers et de lauriers roses.

A la fin du XVIIIème siècle, ce sont les britanniques alors victorieux des guerres napoléoniennes, qui délogèrent les hollandais. Eux aussi laissèrent quelques empreintes de leur brève hégémonie.

Il n’est pas rare en flânant dans Galle Fort d’entendre une douce mélopée échappée d’un minaret. Descendants de commerçants arabes lorsque Galle n’était encore qu’un comptoir phénicien, la communauté musulmane est très présente dans la région. Ces dignes héritiers ont su implanter tout le faste de leur civilisation si riche et si raffinée.

Comme dans de nombreuses villes sri-lankaises, Galle possède son petit marché aux poissons. Les pêcheurs charrient sans cesse les pêches du jour qu’ils exposent aux badauds sur de vieilles planches de bois d’où émane une odeur pestilentielle et entêtante de poissons morts.

Comme Matara, Galle connu avec effroi les ravages du tsunami qui ne laissa derrière lui qu’ un couloir de ruines et de mort. Dans cette ville meurtrie les habitants savent sans doute plus qu’ailleurs ce que la mer peut donner mais également ce qu’elle peut prendre.

Ainsi s’achève ma visite et par la même occasion mon carnet de voyage au Sri Lanka. Je laisse derrière moi la petite ville de Galle et  le charme de ses maisons coloniales mais également un pays dont je me languis déjà. J’espère me rappeler éternellement la beauté de ses  paysages à la végétation si dense, ses habitations décadentes, la quiétude de ses temples, l’éclat de la mer, l’ accueil et le sourire de ses  habitants…

bus_ecoliers_sri_lanka

Conseils et infos pratiques:

Comment se rendre de Mirissa à Galle ?

– en bus: Un trajet très simple à réaliser. Il suffit d’attendre à un arrêt de bus et de prendre celui qui dessert Galle. En principe vous ne devriez attendre plus d’un quart d’ heure. Comptez 45 minutes à 1 heure de trajet.

Comment se rendre de Galle à l’aéroport ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous si vous voulez rejoindre l’aéroport depuis Galle:

⇒ en train: c’est l’option que j’ai choisie, certes c’est un peu plus long mais tellement plus atypique!

Pour obtenir les infos concernant le train vous pouvez vous rendre ici ⇒ horaires des trains de Galle à Colombo.

Comptez à peu près 3 heures de trajet si vous prenez un train express!

En sortant de la gare de Galle, vous devrez tourner à droite et longer l’artère principale sur quelques centaines de mètres avant de trouver la gare routière desservant l’ aéroport. Comptez 1h00-1h30 de trajet selon le trafic.

Sachez que si vous avez un peu de temps devant vous et que vous souhaitez visiter les alentours, la gare dispose d’ un service de consigne.

⇒ en bus: Il suffit de se rendre à la gare routière et de prendre un bus desservant Negombo ou Colombo. Arrivé à destination il faudra dans les 2 cas emprunter un bus reliant l’aéroport.

Où dormir à Galle ?

Si vous en avez les moyens, je vous encourage à loger dans Galle Fort, les logements sont certes un peu plus chers mais vous serez proches de toutes les sites touristiques majeurs.

Dans le cas contraire, de nombreux logements sont disponibles dans la ville moderne, il suffit alors de se rendre au fort en bus moyennant quelques roupies.

Notre logement à Galle:

Shalona Holiday Home: Un bon rapport qualité prix pour ce logement très simple situé dans la ville moderne. L’accueil est sympathique et les chambres relativement propres! Je vous rappelle que nous sommes loin de voyager dans le luxe! Nous avons payé 25 euros pour 3 chambres doubles.

2 commentaires sur “Galle, la coloniale

  1. Coucou Blandine
    J’ai beaucoup aimé ton article sur Galle . J’y suis allée il y a environ 5 ans au Sri Lanka. Et comme toi j’ai visité Galle en quelques heures , et j’avais été très déçue de cette ville Anglaise . Mais je n’ai rien vu et toi tu as bien noté tous les beaux endroits à voir . Du coup je regrette de ne pas avoir plus prêté l’œil car il y a de jolies choses à voir comme le démontrent tes photos
    J’ai par contre adoré Kandy
    Bonne soirée
    Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Corinne. Tu n’es pas la première à me dire que tu avais été déçue par Galle, certaines personnes lui reprochent d’être un peu trop huppée, ou pas assez authentique…Je n’ai reoen ressenti de tout ça mais les avis sont tellement subjectifs.. Une très belles soiree à toi également!

      J'aime

Vous pouvez me laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s