Dambulla et Sigiriya,vestiges du passé ceylanais.

Lors de la préparation de notre voyage au  Sri Lanka, nous avons eu l’occasion de consulter de nombreux forums et certains voyageurs faisaient part, à juste titre, du caractère dispendieux des sites historiques particulièrement ceux appartenant au « triangle culturel ».

Routards fauchés que nous sommes, il nous aura donc fallu faire des choix et exclure Anuradhapura et Polonnaruwa de notre parcours pour nous concentrer sur le monastère rupestre de Dambulla et la forteresse de Sigiriya.

Le temple d’or de Dambulla

Dambulla. Cette petite ville sans charme à 79 km de Kandy abrite, sur un immense rocher de granit, l’ une des plus belles et plus anciennes représentations de l’art bouddhique du pays: le Raja Maha Vihara ( plus communément appelé le Temple d’Or ).

Niché à 160 mètres d’altitude, il nous faudra une bonne demie heure de marche accompagnée de petits singes espiègles et chapardeurs pour gravir les quelques centaines de marches menant à l’entrée principale.

singe-sri-lanka
Ah! C’est un garçon!
entree-dambulla
porte-temple-dambulla (2)

Ce monastère rupestre est, depuis près de 22 siècles, un haut lieu de pèlerinage du Sri Lanka. A l’origine de cette splendeur, un roi: Valagambahu 1er. Chassé par les Tamouls de la capitale Anuradhapura  en 104 avant Jésus Christ, il trouva refuge dans l’une des 80 grottes qu’abrite le complexe. Après 14 années de réclusion et le pouvoir recouvré, il ordonna l’ornement des grottes en témoignage de sa gratitude. Depuis, ces dernières ne cessèrent d’être décorées et embellies.

grotte-mahajara-vihara

La première, nommée « la grotte du roi des Dieux » abrite un Bouddha couché de 14 mètres de long sculpté dans la roche:

grotte-devaraja-vihara

Dans la religion bouddhiste, cette posture représente Bouddha mourant et prêt à atteindre le nirvana.

visage-bouddha-couche

La deuxième grotte, « la grotte des grands rois » est sans aucun doute la plus somptueuse: murs et plafonds sont ornés de peintures et de fresques assez remarquables. On dénombre au total 53 statues recouvertes d’or représentant  Bouddha  dans différentes postures: assis, couché, en pleine méditation…et quelques représentations de rois et de divinités hindoues.

statues-grotte-maharaja-vihara
bouddha-dambulla
bouddha-couche-dambulla
statue-bouddha-grotte-maharaja-vihara

L’ avant dernière grotte abrite un stupa ( ou dagoba au Sri Lanka ) édifice commémorant la mort de Bouddha et représentant par excellence  les croyances bouddhistes. A l’origine, les stupas n’ étaient que de simples amoncellements de pierres abritant une relique de la déité incinérée après un empoisonnement alimentaire.

dambulla-sri-lanka
lotus-temple-sri-lanka

Après une bonne heure de visite, nous laissons Dambulla pour découvrir à quelques kilomètres de là, sur un énorme monolithe ocre, la citadelle de Sigiriya dont l’ histoire nous plongera quelques siècles après les déconvenues du roi Valagambahu 1er.

Sigiriya: le rocher du Lion

rocher-du-lion-sri-lanka

A l’ origine de la citadelle: une sombre histoire de parricide. En l’an 477, Kassyapa, fils de Dhatusena jusqu’alors roi d’Anuradhapura se voit déchu de son rôle d’héritier au profit de son demi-frère Mogallana. Privé de pouvoir et du prestige qui va avec, Kassyapa s’empara du trône et assassina son père, condamnant ainsi son frère à l’exil. Craignant des représailles, le jeune roi sanguinaire quitta Anuradhapura et érigea, sur un énorme rocher culminant à 370 mètres, son nouveau palais, convaincu alors de sa position inexpugnable.

rocher-du-lion-sigiriya

Pendant son règne, Kassyapa ordonna l’ornement du rocher et fit peindre sous la forme d’une fresque murale, le joli minois de ses courtisanes: » les demoiselles de Sigiriya « . Nous découvrons la splendeur et la finesse de ces peintures en parfait état de conservation à mi-parcours de notre ascension…Clairement: la pépite du site!

demoiselles-sigiriya

Une gigantesque sculpture de lion, dont malheureusement il ne reste que les pattes gardait l’entrée du palais:

patte-rocher-du-lion

Pendant près de 7 ans Kassyapa agrémenta son palais de magnifiques jardins en terrasses et d’une piscine, elle aussi parfaitement conservée.

forteresse-sigiriya

Les espaces verts entourant le site, furent également embellis de jardins parfaitement rectilignes, de bassins, de petites fontaines et de stèles percées faisant office de jets d’eau…

Le règne du roi illégitime dura 18 ans. En 495, de retour d’Inde, Mogallana, accompagné de son armée et bien décidé à se venger, assiègea la citadelle. Privé de vivres, Kassyapa finit par se rendre à son frère qui l’executa sans commune mesure. La citadelle fut alors abandonnée aux quelques moines bouddhistes qui fréquentaient les lieux.


           Conseils et infos pratiques:

Dambulla

  • Veillez à bien prendre vos tickets en bas, à la première entrée. Il n’ y a pas de guichet en haut! Vous pourrez également laisser vos sacs moyennant quelques roupies.
  • Comme dans tous les temples, il vous faudra une tenue adaptée (jambes et épaules couvertes) pour visiter Dambulla. Vos chaussures devront être ôtées, un casier gardé est prévu à cet effet ( 25 roupies par paire)
  • Prévoyez des chaussettes car le sol peut être vraiment brûlant!

Comment se rendre de Kandy à Dambulla ?

Le trajet est extrêmement simple puisqu’il est direct. Il suffit de se rendre à la gare routière de Kandy. C’ est un véritable bordel, mais il y aura toujours quelqu’un pour vous conduire jusqu’au bus qui dessert Dambulla. Les départs sont de surcroît très fréquents. Surtout demandez au chauffeur de vous arrêter au temple sinon il vous conduira ( comme ce fut notre cas) à la gare routière située quelques kilomètres après le temple.

Comptez environ 2h30 de trajet et 98 roupies par personne ( soit ∼ 0,65 cts d’euros)

Tarifs et horaires du site:

Adultes:     1500 roupies ( soit ∼ 9,80 €)     gratuit pour les moins de 12ans
Horaires:  de 7h30 à 19h00

Sigiriya

  • Autant vous le dire tout de suite, le rocher aux lions de Sigiriya est très fréquenté, par les touristes d’une part mais également par les locaux. Prévoyez de faire la visite le matin, le plus tôt possible ou alors en fin d’ après midi. Admirer le coucher de soleil est, parait il, une belle expérience!
  • Prévoyez de l’ eau et de la crème solaire! vous ne trouverez aucun point pour vous rafraichir pendant l’ ascension!
  • A priori  l’ ascension en elle-même ne pose pas de problème particulier à condition d’être bien chaussé et de prendre son temps (comptez une bonne heure tout de même en incluant une bonne pause pour admirer les  » demoiselles de Sigiriya »
  • Comptez au moins 3 heures pour la visite surtout si vous incluez une balade dans les jardins royaux.

Comment se rendre de Dambulla à Sigiriya ?

Du temple de Dambulla, il faudra utiliser les services d’ un tuk-tuk qui vous conduira à la gare routière. De là, il faudra prendre un bus pour Sigiriya (comptez entre 30 et 45 minutes) Il y a de nombreux arrêts autour du site historique, donnez l’ adresse de votre hébergement au chauffeur, il vous déposera à l’arrêt le plus proche.

Comptez 24 roupies par personne (soit ~ 0,15 €)

Tarifs et horaires du site:

Adultes: 4500 roupies ( soit ~ 29€ )       enfants de 12 à 16 ans:  2250 roupies ( soit ~ 14,5€ )    Gratuit pour les moins de 12 ans.

Ouvert de 7h30 à 17h30

Notre logement à Sigiriya:

Le Sigiriya river side homestay:une excellente adresse relativement proche de l’ entrée du site. Les chambres sont très propres et fonctionnelles. Indika et sa belle petite famille sont  extrêmement prévenants et serviables. Le petit déjeuner est compris dans le prix de la nuitée et vous aurez la possibilité de manger le soir un excellent rice and curry pour quelques roupies.


2 commentaires sur “Dambulla et Sigiriya,vestiges du passé ceylanais.

  1. Sincèrement, je n’ai pas (encore) visité ce temple, mais tes photos donnent vraiment envie d’y faire un tour. Ça a l’air d’être un lieu vraiment impressionnant et à visiter à tout prix !

    J'aime

    1. Bonjour Nora !
      Oui effectivement, j’ai pris beaucoup de plaisir à visiter ces 2 symboles du tourisme sri-lankais. Néanmoins, les avis des voyageurs sont assez partagés…certains refutent le côté trop touristique et trop onéreux…

      J'aime

Vous pouvez me laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s