Kuala Lumpur: que faire dans la capitale ?

Kuala Lumpur, KL pour les intimes.

Fondée à la fin du XIX ème siècle  grâce à la découverte de gisements d’étain, la capitale de la Malaisie compte à l’heure actuelle près de 2 millions d’âmes et connaît un essor industriel persistant depuis plusieurs décennies. Si je ne devais garder qu’un seul mot pour la qualifier, j’ utiliserais le terme « contrastée ». Je suis d’ailleurs bien incapable de vous dire si j’ai aimé ou non Kuala Lumpur… je reste pour l’heure, très ambivalente.

Les bâtiments architecturaux côtoient les tours bétonnées. A quelques encablures d’un jardin municipal où piaillent les oiseaux et batifolent les singes, c’est un festival de klaxons, une agitation trépidante, étourdissante…une pollution sonore et atmosphérique épouvantable. D’ un secteur terne, gris, sans âme, on pénètre dans les dédales d’un quartier aux maisons colorées et aux ruelles cosmopolites. L’ ambiance moderne et survoltée véhiculée par la communauté chinoise cède la place à celle de la communauté malaise profondément authentique et ancrée dans ses traditions religieuses…


Que faire à Kuala Lumpur ?


 Contempler les tours Petronas

tour-petronas-by-night

Les tours Petronas furent longtemps les plus hautes tours jumelles du monde, détrônées par les tours Burj Dubai érigées en 2007, elles restent l’emblème de Kuala Lumpur et font la fierté des malaisiens.

tour-petronas

Avec leurs 452 mètres de hauteur et leurs 88 étages, les tours jumelles abritent les bureaux du géant pétrolier malais Petronas mais également une gigantesque zone commerciale: 1 million de m² de magasins, de restaurants, de cinémas…entre autres.

La passerelle, située aux niveaux 41 et 42  ( à 170 mètres du sol) est accessible aux visiteurs et offre une belle vue sur la ville.

Faites de béton et d’acier, on ne peut pas dire qu’elles soient très plaisantes à contempler en pleine journée. En revanche elles deviennent éclatantes dès la nuit tombée, semblables à du cristal…C’est à ce moment de la journée que la prouesse architecturale prend toute son ampleur.

tour-petronas-kuala-lumpur

       Infos pratiques:

L’ entrée étant relativement onéreuse , nous ne sommes pas montés en haut des tours Petronas , cependant vous trouverez toutes les informations ( tarifs, horaires) sur le site officiel: Petronas twin towers à savoir qu’en se rendant très tôt le matin à l’accueil, des places gratuites sont distribuées, principalement de 7h00 à 9h00.


Admirer les Batu Caves:

Incontestablement notre visite préférée à Kuala Lumpur, les Batu Caves sont un ensemble de cavités naturelles exploitées depuis la fin du XIX ème siècle en lieu de culte hindou dédié à Murugan, dieu de la guerre et fils de Shiva. Sa statue entièrement recouverte d’or domine l’entrée du site:

statue-murugan-batu-caves

Lieu de dévotion pour des milliers de fidèles venus du monde entier pour la fête de Thaipusam, l’ ensemble des  Batu Caves est le sanctuaire hindou le plus important au monde hors de l’Inde.

entree-batu-caves-kuala-lumpur

Pour accéder à la grotte principale, surnommée la “grotte cathédrale”, nous devons gravir quelques 272 marches abruptes et par 35°, dans une touffeur exacerbée par la pollution de la ville, je vous assure que ce n’est pas une sinécure! Heureusement, le spectacle des petits singes chapardeurs qui ont élu domicile dans les environs, nous aident à supporter ce calvaire…

La grotte principale qui mesure 100 mètres de long, 30 mètres de large et atteint les 100 mètres de haut dans sa partie la plus profonde, est truffée de petits sanctuaires où les fidèles déposent leurs offrandes: couronnes de fleurs, statuettes à l’effigie de Bouddha, nourriture…

grotte-principale-batu-caves
temple-batu-caves-kuala-lumpur

Hélas nous arrivons un peu tard, les célébrations sont presque terminées…

ceremonie-batu-caves
fillette-indoue-malaisie

        Conseils et infos pratiques:

Comment se rendre aux Batu Caves:  Les grottes se situent à une bonne dizaine de kilomètres de Kuala Lumpur. Il faudra  donc se rendre à la gare centrale et emprunter l’express du KTM Komunter qui vous déposera à l’ entrée du site, les Batu Caves étant d’ailleurs le terminus de la ligne. Comptez en moyenne un départ par heure. Vous trouverez toutes les infos ici: seat61

  • Si possible, privilégiez la visite le matin de bonne heure: non seulement il y a moins de touristes mais en plus vous pourrez assister aux cérémonies religieuses.
  • Comme dans tous les lieux de culte, il faudra avoir une tenue décente: jambe et épaules couvertes…des tuniques sont à disposition moyennant quelques ringgits.
  • Faites très attention aux singes qui parfois peuvent être agressifs: rangez votre nourriture dans votre sac car ils n’hésiteront pas à voler tout ce qui passe à leur portée…

 Déambuler sur le Merdeka square:

Cet ancien terrain de cricket sous la domination britannique est devenu la place principale de Kuala Lumpur. Surnommée également place de l’ indépendance, elle est le théâtre du défilé annuel lors de la fête nationale ( Hari Merdeka ) du 31 aout.

merdeka-square-kuala-lumpur

Le Bangunan Sultan Abdul Samad longe la place: cet ancien centre de l’administration anglaise érigé entre 1894 et 1897 pendant l’ ère coloniale, abrite désormais le ministère de l’information et de la culture.

bangunan-sultan-abdul-samad-2
mariage-malaisie
batiment-sultan-kuala-lumpur.jpg

Se cultiver dans les musées de la capitale:

Avides de culture et d’histoire, je noterai deux musées qui valent le coup d’ œil:

  • Le museum Kesenian Islam ( musée des arts islamiques ): une pépite! Quel bonheur de flâner librement dans cet immense édifice: tissus, Corans, bijoux, vêtements traditionnels du monde entier…Il convient néanmoins de souligner une légère inclination aux arts islamiques asiatiques. Vous trouverez également les reproductions en maquette des plus belles mosquées du monde.

Vous pouvez consulter les horaires et tarifs sur le site officiel: musée des arts islamiques

  •  Le musée national:   Encore un très beau musée qui vous renseignera cette fois-ci  sur l’ histoire de la Malaisie: du néolithique à l’indépendance en passant par cette période faste où la Malaisie était un carrefour majeur sur la route des épices. Vous en apprendrez également beaucoup sur les différentes ethnies qui peuplent le territoire. Sachez que le mardi et jeudi à 10 h 00 vous pourrez bénéficier gratuitement des services d’un guide français!

Voyager en Chine en errant dans le quartier de Chinatown:

Comme dans toutes les villes de Malaisie, Kuala Lumpur possède son petit quartier chinois, fondé à la fin du XIX ème siècle avec l’arrivée des migrants chinois venus travailler dans les mines d’étain.

quartier-chinois-kuala-lumpur

Rien de mieux que de découvrir Chinatown en fin de journée, lorsque le quartier sort de sa torpeur: dans la rue Jalan Petaling , l’artère principale, les commerçants déballent leur marchandise avec frénésie. Très rapidement on est entraîné dans un embrouillamini de restaurants de rue, d’étals de denrées alimentaires, de stands de matériel high-tech ( de contre façon bien entendu )…les présentoirs de vêtements, de chaussures, de bijoux s’amoncellent… ainsi que la foule !

Bon…Je ne vous cache pas que cette ambiance survoltée mêlée aux effluves d’encens, de friture et de poisson, nous a semblé parfois un peu anxiogène et un peu moins intimiste que dans le petit quartier chinois de Malacca…

Pour une approche un peu moins consumériste, vous pourrez visiter quelques temples de différentes obédiences: confucianistes, taoistes…Je vous épargne mes quelques clichés difficilement exploitables en raison des dizaines de têtes régulièrement  postées devant mon objectif !

Visiter la mosquée Masjid Jamek:

mosquee-masjid-jamak-kuala-lumpur-2

Signifiant littéralement « la moquée du vendredi », elle est la plus ancienne mosquée de Kuala Lumpur, sa construction datant de 1907. Elle fut érigée au confluent des rivières Klang et Gombak, endroit où par la suite, le matériel nécessaire aux mines d’étain était débarqué. Elle endossa le statut de mosquée nationale jusqu’à la construction de la Mosquée Masjid Negara en 1965.


           Conseils et infos pratiques:

  • La visite de la mosquée est possible tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 16h00 sous réserve d’ avoir les bras et jambes couverts. les femmes devront avoir les cheveux revêtus d’un foulard. A l’entrée, prêt gratuit de tunique.
  • Des employés de la mosquée se font une joie de répondre aux questions des visiteurs.

Flâner au Bird park

Considéré comme l’ un des plus grands parcs ornithologiques au monde, Bird Park abrite près de 200 espèces d’oiseaux, pour la plupart originaires de Malaisie.

Perroquets, Pélicans, flamants roses, aigrettes, calaos… au total se sont 3000 oiseaux évoluant en semi-liberté dans une volière grandeur nature de plusieurs hectares.

On peut également observer les singes profitant des espaces verts:

singes-kuala-lumpur

La visite est très plaisante mais pas incontournable.


         Conseils et infos pratiques:   

  • Tarifs:   Adultes: 50 RM soit ≈  10 €   Enfants: 41 RM soit ≈ 8.5 €     Gratuit pour les moins de 3 ans.   
  •  Horaires:       De 9h00 à 18h00 tous les jours de la semaine.
  • Site internet:  Bird Park  comptez au moins 3 heures pour la visite.

Ce que nous n’ avons pas eu le temps de faire à kuala Lumpur:


Monter en haut de la tour Menara

Culminant à 421 mètres, la tour Menara  est la deuxième plus haute tour de Kuala Lumpur et offre l’une des plus belles vues sur la ville. Elle est avant tout une tour de communication qui peut accueillir des visiteurs depuis 1996 sur sa première plate forme située à 276 mètres du sol. Elle abrite également un restaurant à l’étage supérieur.


          Infos pratiques:

  • Tarifs:       Adultes: 52 RM soit ≈ 11 €      Enfants: 31 RM soit ≈ 6,5 €
  • Horaires:  Tous les jours de 9h00 à 22h00

Explorer l ‘aquarium KKLCC

Faute de temps nous n’ aurons pas eu le temps de visiter l’ aquarium de Kuala Lumpur dont les avis sont relativement élogieux.

Requins, poissons-clown, méduses, raies manta…de quoi contenter petits et grands particulièrement lors du passage du tunnel vitré qui permet une immersion dans ce petit monde marin…


         Infos pratiques:

  • Tarifs:   Adultes: 64 RM soit ≈ 13,5 €   Enfants (3 à 12 ans) : 53 RM soit ≈ 11 €  Gratuit pour les moins de 3 ans.
  • Horaires:   Tous les jours de 10h00 à 20h00
  • Site internet: Aquarium KKLCC

Visiter la mosquée Masjid Negara

mosquee-masjid-negara-kuala-lumpur

Mosquée d’ architecture très moderne et de construction très récente (1965), la Masjid Negara est la mosquée nationale de Kuala Lumpur. Avec son minaret de 74 mètres, elle serait l’une des plus grandes mosquées du sud-est asiatique et peut accueillir près de 15 000 fidèles. Hélas, par manque de temps, nous n’ aurons pas le temps de la visiter…


          Conseils et infos pratiques

  • Voici le portail officiel de la ville de Kuala Lumpur, mine d’informations si vous lisez bien l’ anglais: visiter Kuala Lumpur

Comment se déplacer dans Kuala Lumpur?

  • en métro et monorail:   vraisemblablement le moyen le plus pratique pour se déplacer d’un quartier à l’autre, très sécurisé, propre et économique vous trouverez ici une page très complète avec le plan des différentes lignes:  métro, monorail, KTM de Kuala Lumpur
  • en bus: nous ne  l’avons utilisé qu’une seule fois: pas de difficulté particulière mais compte tenu de la circulation incessante, le métro me parait plus rapide
  • en taxi: si vous avez les moyens, ce peut être une solution pratique, vous en trouverez partout, je vous encourage toutefois à utiliser ceux qui ont un compteur.
  • à pied: les quartiers touristiques sont vraiment très proches, il est relativement aisé de parcourir la ville à pied, en revanche l’absence de trottoir à certains endroits  peut parfois être dangereux en particulier avec des enfants.

Ainsi s’achève mon carnet de voyage consacré à la Malaisie, j’espère qu’il vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me contacter par courriel si vous avez des questions supplémentaires…je vous répondrai avec grand plaisir !


 

6 commentaires sur “Kuala Lumpur: que faire dans la capitale ?

  1. Salut
    Je suis uper’content davoir Lu et regarder ton blog .
    Je te remercie sa m’a beaucoup aidé comme on pars dans 1 mois pour 2 semaines avec ma femme
    Et ma fille de 1an
    Au plaisir de te relire

    J'aime

    1. Bonjour Patricia,
      Rassurez-vous, Kuala Lumpur n’est pas considérée comme une ville dangereuse surtout si vous appliquez les règles de sécurité de base valables dans n’importe quelle grande ville…Concrètement, nous nous sommes jamais senti en insécurité, pourtant nous nous sommes perdus, nous avons emprunté le métro tardivement et arpenter les rues de KL à 5h00 du matin pour nous rendre à l’aéroport…

      J'aime

    1. Bonsoir Patricia,

      Nous sommes restés 2 jours pleins à Kuala Lumpur…Un jour supplémentaire aurait été bienvenu ! 3 jours ça me paraît pas mal surtout si vous visitez les musées et le parc ornithologique, qui nécessitent chacun, avec le transport, une bonne demi journée.

      J'aime

Vous pouvez me laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s